Actualités

11/06/2018 • Carte blanche de Pierre-Yves Dermagne, le 8 juin 2018 Quousque tandem abutere patientia nostra ? Même si la formule pourrait plaire à son président, cette question cicéronienne ne pourrait être que rhétorique à l’adresse de la N-VA. Abuser de la patience des démocrates, qu’ils soient politiques, académiques, syndicaux, mutuellistes, associatifs ou citoyens, le parti de Bart De Wever le fera, avec une froide constance, aussi longtemps qu’il escomptera en retirer des bénéfices électoraux. Des signes laissent à penser que les temps sont favorables à la démagogie, pourquoi donc changerait-il une... (Lire la suite)


6/06/2018 • Question d'actualité de Pierre-Yves DERMAGNE Ministre Valérie DE BUE - Logement Objet : Les tergiversations du Gouvernement dans le dossier aide aux kotteurs Depuis plusieurs mois ce dossier n’évolue pas. Qu’en est-il du suivi de ce dossier? Quelle est la piste envisagée avec quels critères? Quels sont les avis des organisations étudiantes? Quel est le timing? Quel sort pour les Erasmus? Question d'actualité de Eliane TILLIEUX Ministre Alda GREOLI - Action sociale (Lire la suite)


1/06/2018 • La réforme des APE telle que voulue par la majorité MR-CDH plonge des milliers de travailleurs et employeurs dans une totale incertitude,  Aujourd'hui, la plupart des employeurs  du secteur public et non marchand sont dans l'incapacité de déterminer ce qu'il adviendra de leurs subsides APE  dès janvier prochain. Et des milliers de travailleurs APE s’inquiètent de leur avenir. L'APE en Wallonie aujourd'hui, ce sont plus de 60000 travailleurs et plus de 4000 employeurs bénéficiaires.  (Lire la suite)


24/05/2018 • Certaines règles relatives à la garantie locative non pas pour ce qui concerne l'habitation principale sont mises en œuvre dans le décret et sont uniquement logées dans ce qui concerne la résidence principale. Dès lors, si c'est logé uniquement dans le cadre de la résidence principale, cela signifie que ce n'est donc pas d'application pour les baux de collocation. (Lire la suite)


18/05/2018 • Le Gouvernement s’est trouvé confronté à un exercice couplant une baisse des recettes (-41 millions) et une forte croissance des dépenses (+611 millions). A la lecture des tableaux communiqués en conférence de presse, le flou est une fois de plus de rigueur en ce qui concerne les « recettes » utilisées par le Gouvernement pour maintenir son cap budgétaire. (Lire la suite)


9/05/2018 • Question d'actualité de Christie MORREALE Ministre Pierre-Yves JEHOLET - Economie Objet : L’inquiétude croissante due à la vente de lignes acier liégeois par ArcelorMittal (Lire la suite)


26/04/2018 • Le Gouvernement wallon annonce ce jeudi avoir bouclé un accord sur la trajectoire de retour à l'équilibre de la Région wallonne à l'horizon 2020. Pour 2019, cet accord se traduira par un déficit maximal de 117 millions. Le PS n’a jamais été contre une trajectoire budgétaire équilibrée quand c’était budgétairement possible! Le Groupe PS sera donc attentif aux comptes 2018 pour évaluer la crédibilité budgétaire de ce Gouvernement. (Lire la suite)


25/04/2018 • Question d'actualité de Sophie PECRIAUX Ministre Alda GREOLI - Santé Objet : La défiance croissante de citoyens envers les vaccins En cette semaine de la vaccination, l’OMS rappelle l’importance d’une couverture forte de la population. Face à la défiance croissante à l'égard des vaccins, sans parler des rappels non effectués, quelles sont les actions menées par la Wallonie afin de sensibiliser les adultes à l'importance des vaccins ? (Lire la suite)


28/03/2018 • Question d'actualité de Patrick PREVOT Ministre Alda GREOLI - Santé  La signature d’une charte entre les hopitaux psychiatriques belges et français Des psychiatres belges et français ont signé une charte et analysé l’impact de la réforme Psy107 sur les hôpitaux psychiatrique. Connaissez-vous cette charte ? L’hébergement reste problématique, dans cette réforme. Où en êtes-vous dans l’implémentation des mesures déjà annoncées ? Comment optimaliser les concertations entre niveaux de pouvoir ? (Lire la suite)


22/03/2018 • Le Groupe PS se félicite que le Gouvernement ait choisi la voie de la prudence. Depuis le début, les Députés socialistes exhortent le Gouvernement à ne pas se précipiter pour mettre en oeuvre la réforme des allocations familiales. Pour le PS, il fallait s'assurer que ce basculement n'entraîne pas le moindre risque de retard de paiement des allocations pour les familles. Pour le PS, ce qui compte, c'est de garantir le paiement et que toutes les familles wallonnes puissent recevoir leurs allocations le 1er janvier 2019 ! (Lire la suite)


Pages