L'action des Députés PS

21/01/2021 • Ce samedi, c’est la journée mondiale des solitudes. Elle permet d’apporter un éclairage sur toutes les formes de solitudes avec l’objectif d’aider celles et ceux qui sont touchés, à sortir de l’isolement. En 2018, l’Enquête nationale du bonheur menée notamment par l’Université de Gand a précisé que près de la moitié des belges (46%) se sentent seuls. La période que nous vivons accentue plus encore ce sentiment de solitude au sein de toutes les couches de la population. (Lire la suite)


4/12/2020 • La question de la circulation des VTT dans les forêts wallonnes a été un thème récurrent en cette année 2020 où la pratique a explosé avec le confinement. A plusieurs reprises, le député Thierry Witsel (PS) est intervenu pour demander une adaptation du code forestier, afin d’autoriser la pratique sur des sentiers de moins de 1 mètre de large. (Lire la suite)


23/11/2020 • La discrimination au logement est une réalité pour les personnes étrangères ou d’origine étrangère mais aussi pour les personnes frappées temporairement ou durablement par des difficultés financières ou encore les familles monoparentales. Unia, le Centre pour l’égalité des chances, dénonce régulièrement ce phénomène qui va directement à l’encontre des droits fondamentaux. Fidèle à sa tradition, la Wallonie se doit d’être un modèle en matière de lutte contre les discriminations. (Lire la suite)


16/11/2020 • Dans le cadre de son initiative Get up Wallonia, le Gouvernement de Wallonie lance une large consultation des citoyennes et citoyens de Wallonie. Chaque personne est appelée à participer et à formuler ses propres propositions pour ériger la Wallonie de demain : la Wallonie d’après la terrible crise de la covid-19. Les citoyens auront deux possibilités pour contribuer à la construction de la futur Région wallonne: soit via la plateforme « mawallonie.be » ou en remplissant un questionnaire disponible dans les administrations communales et les espaces Wallonie. (Lire la suite)


16/11/2020 • « Movember », est une campagne internationale organisée en novembre. Elle encourage les hommes à se laisser pousser la moustache, dans le but d’organiser une sensibilisation aux maladies masculines et en particulier aux cancers de la prostate et des testicules. Depuis sa création en 2003, la Fondation Movember Foundation Charity a dépassé les frontières et c’est maintenant plus de 20 pays qui ont adopté le mouvement, dont la Belgique. (Lire la suite)


28/10/2020 • 11 mars – 17 octobre. L’histoire repasse-t-elle les plats ? Je ne le pense pas, mais avouons que notre Région, notre pays, connaît à nouveau une crise sanitaire dont l’ampleur est encore plus importante qu’en mars-avril dernier. Nous ne sommes hélas pas les seuls à être confrontés à cette pandémie, dont les ravages se poursuivent également au niveau de l’Europe et au niveau mondial. Bien que nous soyons mieux armés par rapport à la connaissance de la maladie, avouons aussi qu’elle nous réserve au fil du temps de nombreuses inconnues. (Lire la suite)


27/10/2020 • Récemment la Ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) s’est prononcée en faveur d’une contribution dite intelligente qui repose sur les éléments cumulatifs suivants: (Lire la suite)


14/10/2020 • Le Député propose de prolonger la mesure pour les années à venir et octroyer en priorité (ou exclusivement) aux bénéficiaires du Revenu d’Intégration Social (RIS) ou à d’autres groupes socialement moins favorisés, comme ceux relevant du BIM (Bénéficiaire d’Intervention Majorée). (Lire la suite)


8/06/2020 • 700 personnalités, dont Pierre Larrouturou, des députés européens ou encore des élus issus de six familles politiques différentes s’alignent autour d’une solution pour financer une relance verte.  (Lire la suite)


2/06/2020 • Maxime Hardy interviendra demain au Parlement de Wallonie pour rappeler que cet accord fait peser des risques sanitaires et économiques importants sur les exploitations agricoles wallonnes dont les conditions de production et de normes sanitaires et environnementales sont plus exigeantes que celles du Mexique. C’est un non-sens de la part des autorités européennes qui d’un côté mettent en place un arsenal de normes sociales, environnementales et sanitaires élevées et qui, d’un autre, proposent d’augmenter l’importation de produits agro-alimentaires qui ne respectent pas ces mesures. (Lire la suite)


Pages